Protection des espèces nocturnes

La Ville de Saint-Joseph œuvre activement à la réduction de pollution lumineuse, qui affecte et perturbe le comportement des espèces nocturnes.

Si on connaît le travail déjà mené pour la protections des pétrels et puffins, les chauves-souris sont elles aussi dérangées par les éclairages urbains.

Une espèce endémique, le petit molosse, est actuellement étudiée par des chercheurs, afin de mieux comprendre son comportement et l’impact des activités humaines sur les populations.

Un projet qui associe les scientifiques et les services communaux concernés.

Étudier, comprendre et planifier pour mieux agir en faveur l’Environnement : une démarche essentielle pour la Ville.